madagascarica@madagascarica.com
 
  ;Notre site en traduction automatique par GOOGLE     

 

 

MADAGASCAR

 

- Quand y aller ? :

  • Chaque région ayant un climat différent , bien choisir sa région de destination en fonction du climat qui y règne au moment de votre séjour. la diversité du climat permet de visiter Madagascar tout au long de l'année avec une préférence de mi-avril à mi-novembre pendant la saison sèche avec des températures variant entre 30°c sur le côtes à 25°c sur les hauts plateaux.
  • La saison des pluies commence en novembre et s’étend jusqu’à mars (passages cycloniques possibles entre janvier et mars sur toute l'île mais ceux ci se déclarant principalement sur la côte est et l’extrémité nord).
- Ou aller ? :

  • Dans le sud, ( semi-aride ) , toute l' année, pluies très rare la saison sèche peu durer l' année entière .
  • Sur la cote Ouest, ( chaud et sec),durant la saison sèche, les saisons sèches et humides y sont bien marquées mais cette région est protégée par les hautes terres des cyclones et des alizés.
  • Dans le nord, (chaud et humide), la partie du Sambarino comprenant Nosy Bé, toute l' année, cette région bénéficie d' un microclimat, les pluies y sont nocturnes elle possède des records d' ensoleillement de 330 jours/an.
  • Sur les hautes terres , ( climat doux ) En juin,juillet août et septembrevous rencontrerez beaucoup de fraîcheur le soir sur les hautes terres.
  • Sur la côte est, ( pluvieuse ) septembre et octobre sont les mois les plus secs ( en somme à l' Est : saison des pluies de novembre à mars et saison pluvieuse de janvier à mars, on dit aussi qu'il y a la saison des pluie en été austral et la saison ou il pleut le reste du temps).
  • En avril, mai, juin, octobre et novembre, les pluies sont plus rares sur l' île et les températures plus agréables car moins exécives.
  • En décembre, janvier, février et mars principalement dans le sud et l' ouest ou le soleil reste présent, dans les autres régions on risque de rencontrer la pluie.
  • Septembre et octobre étant la période ou l' on peut visiter l' île avec une garantie de ne pas rencontrer de pluie, de plus durant cette période, la majorité des espèces d' orchidées est en fleurs .
  • De juillet à septembre sur la côte est pour admirer les péripéties amoureuses des baleines à bosses.
  • D' avril à mai, période ou la végétation est la plus verdoyante.

- Décalage horaire :

  • Europe de l' ouest = Heure d' été +1 heure à Madagascar - Heure d' hiver + 2 heures à Madagascar .
  • Afrique du sud , réunion et île Maurice = + 1 heure à Madagascar
  • Thailande = + 4 heures à Madagascar.
  • Hong kong et Singapoure = + 5 heures à Madagascar

• Madagascar a connu au premier semestre de l’année 2002 une crise politique qui a sérieusement ébranlée l’économie du pays. les conséquences économiques de la crise se sont fait sentir, notamment dans les secteurs du tourisme et des transports aériens qui sont loin d’avoir retrouvé leur niveau antérieur.
¤¤ Madagascar a subit une seconde crise politique grave ,le gouvernement fut renversé le 26 janvier 2009 et remplacé par un gouvernement de transition qui gérera le pays jusqu'au 20 décembre 2013 )

Durant cette période, le pays connaitra une trés forte augmentation du chômage, de la pauvreté et de l' insécurité,une forte baisse de la fréquentation touristique , une baisse des rentrées de devises pour l’État. Les répercutions négatives sur les autres secteurs d’activités  s’en suivront dont il est difficile encore de mesurer la réalité de l’ampleur. Cependant, on peut très difficilement nier qu’elle n’aura pas eu d’impact sur l’aggravation de la pauvreté et sur une relance pénible de l’économie dans un contexte mondial déjà morose.


-Électricité : Le voltage à Madagascar est en majorité de 220 volts, 50Hz, ( quelques rares endroits possèdent encore du 110 volts ), les prises de courant sont de type française, toutes les villes sont électrifiées mais les délestages et coupures de courants sont fréquents, certaines localités ne disposent de courant que certaines heures de la journée.
-Téléphone : La téléphonie, le fax et le réseau internet ainsi que les téléphones publiques fonctionnent correctement dans les villes. La téléphonie mobile GSM est très développée et dessert les grandes villes.
Appels depuis madagascar ou l'étranger : ce sont les appels que vous émettez depuis le reste du monde. L'accès au mode international est indispensable. En savoir plus
Sites opérateurs : Telma -- Telecom Malagasy (fixe ) -- Madacom ( GSM ) -- Orange ( GSM ) -- Celtel ( GSM ) .

– Il existe un indicatif téléphonique pour chaque zone de Madagascar.
– Madagascar vers France, composez : 00 + 33 + Le numéro de votre correspondant à 9 chiffres.
– France vers Madagascar, composez : 00 + 261 + 20 + Le numéro de votre correspondant comportant l'indicatif régional.
Les préfixes téléphoniques à Madagascar
Grand Tana : 22 Ambatolampy : 42 Ambositra : 47 Antsirabé : 44 Diego Suarez : 82 Antsohihy : 67 Farafangana : 73
Majunga : 62 Maintirano : 65 Manakara : 65 Moramanga : 56 Morondava : 95 Middle West : 48 Nosy bé : 86
St marie : 57 Sambava : 88 Fort dauphin : 92 Tamatave : 53 Tulear : 94 Ambatondrazaka : 54 Mananjary : 72
 

Télévision : A Antananarivo on compte 7 stations locales ; OTV RTA, Record Télé, MATV, TVM, Ravinala et MBS , en province on capte une à deux stations, la télévision nationale et TVM, les hôtels de haute gamme possèdent souvent la télé par satellite.
Radio : A Antananarivo, on compte environ 30 stations FM qui émettent en Français ou Malagasy , dans les villes et en province, on peut entendre la BBC, VOA ( Voice of America ) et RFI ( Radio France Internationale ).
Cybercafés : Présents dans presque toutes les villes. Les tarifs sont assez abordables , mais la vitesse de connection est parfois lente.
Photographies : Très rarement soumises à autorisation pour les particuliers, ( dans les aires protégées, pour les professionnels une autorisation est toutefois nécessaire à demander au préalable auprès de l' ANGAP ), elle est au contraire la bien accueillie par la population , celle ci doit être respectueuse des personnes et des coutumes locales, certains lieux religieux sont " fady " et interdit a la photographie, Interdiction de photographier les sites militaires ou de la police.
Lorsque vous photographiez des personnes demandez d' abord l' accord de ces personnes et ensuite leurs adresses afin de leur expédier les photos à votre retour . Munissez-vous des factures de vos appareils pour les douanes.

La chasse : La chasse du petit gibier est ouverte chaque année du premier dimanche du mois de mai au premier dimanche du mois d'octobre. Pendant cette période, période ou les reproductions qui ont lieu entre novembre et mars sont largement terminées. Permis de chasse obligatoire, fusil de chasse en admission temporaire, 200 cartouches autorisées . On y chasse le gibier d' eau : canards et sarcelles : canard à bosse, canard à bec rose (ou rouge), dendrocygne fauve, dendrocygne veuf, oie pygmée ou sarcelle naine, sarcelle hottentote ou sarcelle à bec bleu, canards de Meller ou colvert. et aussi : La bécassine de Madagascar (macrodactyla), superbe oiseau s'apparentant à la bécassine double, la bécassine rynchée peinte, courlis, chevaliers, bécasseaux.les perdrix malgaches " tsipohy " apparentées au francolin, les cailles " kibody " " papely ", la pintade casquée " akanga " , le pigeon vert, la tourterelle, la ganga masquée et enfin surtout au nord région de Diego suarez, le sanglier malgache, le potamochère sous espèce du potamochère africain qui se chasse toute l' année à l' affût.
La plongée : Les récifs coralliens malgaches font partie des plus beaux sites de plongée du monde, ces récifs sont localisés principalement sur la façade occidentale de la grande île, ou l' on estime la longueur du récif corallien a 1000 km environ , la plus grande barrière de corail au monde après celle de l' Australie, elle s' étend dans un lagon qui va d' Itampolo à Morombé. Des îlots et des sites coralliens se trouvent à Bélo sur mer, aux îles barren et à Nosy Bé. Sur la cote orientale on trouve quelques sites principalement à Foulpointe, St Marie et aux abord de la presqu'île de Masaola. Lelagon de Ranobe ou lagon d'Ifaty, lagon assez étendu, avec une barrière de corail de plus de 40 km, il y a 2 grandes passes (passe sud et passe nord), et plusieurs "fausses" passes, de très beaux spots également le long de la barrière de corail d'Anakao, sud de Nosy Ve, sur des hauts-fonds proches de la fosse de St Augustin. La baie de Nosy Bé est un bel endroit pour pratiquer la plongée sous-marine, les sites sont pour la plupart des récifs coralliens intacts situés en pleine mer, de 15 à 30 m de profondeur (Il existe également de très belles plongées profondes, entre 40 et 65 mètres pour les plongeurs confirmés ), la visibilité y est trés bonne et va de 5 à 30 m, plus mauvaise en saison des pluies et s'améliore en avril, bonne en juin et ce jusqu'en décembre. Toutefois, ces conditions peuvent changer tout au long de l'année selon les conditions météorologiques et les marées.
Baleines - Whale watching: L’observation des baleines à bosse est une des grandes spécialités de Madagascar. L ’île Sainte-Marie concentre le plus grand nombre d'opérateurs spécialisés dans les safaris qui vous conduiront à la rencontre avec ces gigantesques mammifères marins, de juin à octobre, les baleines à bosse se côtoient partout en très grand nombre.si St Marie est l' endroit idéal pour découvrir les cétacés , il est également possible de les découvrir à Nosy bé , au large de Tulear ou de Fort dauphin, divers lieux où vous pourrez embarquer en étant certains de vivre des moments intenses. L’association Cetamada encadre l’immense majorité des sorties en mer et fait respecter scrupuleusement un code de bonne conduite : distance d’observation minimale, nombre de bateaux limité…
Us et coutumes : La vie de tous les jours à Madagascar est régie par de nombreux fady ( tabous ) qui varient d'une région à l'autre. Les interdits peuvent porter sur des aliments ( porc, lémurien, tortue... ), le port d'habits d'une couleur particulière, la baignade dans une rivière ou un lac.
-Il convient de ne pas s'embrasser en public, de ne pas pratiquer le nudisme et de ne pas porter de tenues indécentes sur les plages et en ville. Ne pas s' énerver cela bloquerait votre interlocuteur. Certains lieux appelés " Fady " sont interdits aux étrangers ou à la photographie.
-Éviter de s' attarder autour des tombeaux et d' avoir une attitude irrespectueuse dans leurs parages.
- Ne jamais se moquer des interdits, plaisanter sur la mort, montrer de l'impatience. Si vous croisez un cortège funéraire arrêtez vous et ne prenez pas de photos.
- Les fady sont attribués aux ancêtres, auxquels les malgaches vouent un culte respectueux quelle que soit leur religion. Il est préférable de respecter ces interdits afin de ne pas les offenser, même si leur bien fondé est parfois discutable. Se renseigner sur les fady locaux lorsqu'on arrive dans un nouveau lieu. Ne jamais mépriser les « FADY » (interdits) ni essayer de les contourner par une logique étrangère.
Le malgache est en général pudique, même si une mère de culture traditionnelle n’éprouvera pas de gêne à allaiter en public.
Comportement :Ne jamais parler trop fort, ni manifester de l’énervement
- Glisser quelques mots de malgache dans une conversation est toujours apprécié
- Bénéficier pleinement d’une hospitalité, tout en sachant rester un étranger
- Le tutoiement n’existe pas dans la grammaire malgache. Ne tutoyez quelqu’un que si des liens de proximité se sont déjà tissés avec lui.
Mendicité : Vous serez surtout sollicité a Antananarivo, ne pas donner d' argent aux enfants ce qui encouragerait la mendicité les enfants préféreront alors mendier que d' aller étudier et apprendre un métier indispensable à leur avenir , ceci étant plus lucratif, de plus, le fruit de cette mendicité pouvant être parfois supérieur au gains du père de famille et peuvent aussi créer d' importants conflits dans la structure familiale. Il est préférable de donner directement aux vieillards, handicapés ainsi qu' aux associations et O.N.G. présentes en grand nombre à Madagascar.
Le marchandage : Le marchandage est toujours en vigueur, il fait partie intégrante de la tradition culturelle malgache et surtout dans la capitale , négocier avant de payer aussi bien pour un achat que pour un service, dans les marchés , avant de prendre un taxi , , le règlement se fera toujours après l' exécution de celui ci . Ne pas marchander contribuerait a l' augmentation du coût de la vie, la négociation doit se faire dans la bonne humeur et ne doit pas exclure le sourire, toutefois ne pas exagérer car le fruit de ses ventes et services lorsque ceux ci sont effectues par et pour des locaux permettent souvent de faire vivre toute une grande famille.
- Douanes : En application de la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore, les espèces protégées ou menacées d'extinction sont interdits à l'exportation. concernant la faune, (tortues,la grenouille rouge d' antongil, le boa, crocodiles vivants ou empaillés, caméléons, le dugong dugong, tous les lémuriens, ...), les objets d'arts ou effets fabriqués avec la peau d'animaux protégés, comme les crocodiles et les boas sont aussi interdits. concernant la flore locale ( toutes les orchidées, euphorbiacées, didieracees, pachypodium, etc. etc...) les antiquités , objets et documents anciens ( aloalo, volets zafmaniry etc.. etc.. ) sont formellement interdits d'exportation. La quantité des produits comme la vanille, café, girofle sont limités par passager,( pour la vanille il est autorisé 2kg exonéré de droits et taxes ). Pour connaître la procédure pour emmener certains produits ( pierres précieuses et semi précieuses ), renseignez-vous auprès du Ministère.  A l'arrivée, il est recommandé de déclarer les articles de valeur (bijoux, appareillage ...) pour ne pas être taxé à la douane au moment du retour. Les stupéfiants, les oeuvres pornographiques, les provisions alimentaires périmées ne sont pas acceptés sur le territoire malgache.
Pour lutter contre la déforestation le bois est interdit à l' exportation , tout objet artisanal en bois travaillé est toutefois autorisés, attention a partir de 2008 vous devrez déclarer et présenter les objets en bois que vous aurez acheté durant votre séjour au services des eaux et forêt de l' aéroport avant votre embarquement, on vous fournira une attestation de transport, ces objets devront être réalisés par des artisans agréés et de ce fait vous devrez fournir les factures d' achat pour chacun de ces objets, aucun droits et taxes ne vous sera réclamés .
Toujours dans le souci de préserver le patrimoine national, certains animaux, plantes, objets de valeurs, objet d'art sont subordonnés à une autorisation d'exportation délivrée lors de l'achat ou auprès du Ministère de l'Industrie, du Commerce de l'Artisanat et du Tourisme ou le Ministère chargé des Mines. Les articles suivants sont concernés: papillons, vanille, bijoux, sculptures en bois, pierres précieuses ou semi-précieuses, pierres taillées.
Le Ministère de la culture peut délivrer une autorisation pour certains textes écrits.
Sont considérés comme protégés : les fossiles de vertébrés, de poissons et de végétaux, les os de dinosaures, les oeufs d' adepyornis. peuvent emporter 250 grammes de bijoux poinçonnés sous réserve de présentation d'une déclaration de change de devises, l' autorisation peut aller jusqu' à 1 kg.

  • Pour les non-résidents:
  • Un montant de 400 000 Ariary est autorisé à chaque entrée ou sortie du passager.
  • - Des restrictions sont appliquées à l'import des fruits et légumes en provenance de Madagascar, des documents spécifiques seront exigés par le contrôle phytosanitaire.
  • L'importation et exportation de viande ou de produits à base de viande sont interdites.
  • - Site des douanes malgaches : http://www.douanes.gov.mg/index.php/particuliers/voyage


Vêtements et bagages : Les fortes variations climatiques rencontrées à l' intérieur des terres nécessitent de mettre dans ces bagages aussi bien des habits légers pour les journées et les séjours côtiers, que des vêtements chauds pour vous protéger des nuits fraîches et lors les randonnées sur les hauteurs surtout durant l' hiver austral, un sweat-shirt ou un pull, un blouson, des chemises à manches longues et pantalon sont recommandés pour le soir afin d' éviter les piqûres de moustiques, privilégier les vêtements en coton. De bonnes chaussures de sport ou de randonnées pour parcourir les parcs, réserves et sentiers malgaches, proscrire les chaussures neuves qui pourraient occasionner des ampoules et des blessures aux pieds qui seraient très difficiles à soigner .. Se munir également d' un vêtement de pluie, type K-Way pour se protéger des averses tropicales et pour la visite des réserves en forêt humide, petit sachet en plastique ZIP étanche pour protéger vos documents de voyage de l' humidité, lunettes de soleil, casquettes ou chapeau, sandales ou tongs en plastique que l' on prendra soin de garder sous la douche dans certains endroits ou l' hygiène vous semblera douteuse , ceci pour éviter les champignons qui foisonnent sous les climats tropicaux .
* Ne pas oublier de se munir d' une lampe frontale ou torche, pour les périodes de délestage, nuit en bivouac, visite de grottes.
* Privilégier le sac de de voyage souple beaucoup plus pratique que la valise dans les déplacements, un petit sac à dos sera utile aussi bien en randonnée que pour les sorties plage.
- Attention : Depuis début 2008 et en raison de l' insécurité et des braquages effectués par des malfrats portant de faux uniformes, il est interdit de circuler à madagascar en vêtements de type militaire, treillis, kaki ou couleur camouflage.
- Attention infos du 14 février 2013 : L' Etat-major mixte des forces armées, de la police et de la gendarmerie de la région de Boeny, à l'Ouest de Madagascar, a décidé de faire appliquer, à partir du 1er mars, l’interdiction de port de tenues militaires (uniformes et treillis) pour les civils dans la ville de Majunga ainsi qu’aux militaires en congé ou en permission.Une mesure forte pour faire face à la recrudescence de l’insécurité dans le pays tout entier et l’utilisation d’uniformes de militaires au sein du grand banditisme pour commettre des délits perpétrés le plus souvent avec violences. Les contrevenants encourent désormais une peine pouvant atteindre cinq mois de prison ferme et une amende d’un maximum de 9 millions d’ariarys (3.040 euros). La vente de tenue militaire est également strictement interdite sur tout le territoire de Madagascar.


- Conseils aux voyageurs: cellule de veille , lien vers site de France diplomatie

Hôtels à Madagascar Pour vous aider à trouver votre hébergements lors de votre séjour à Madagascar


- Jours fériés :
  • 1er janvier jour de l'an - Taom-Baovao
  • 29 mars Fête des martyrs de l'insurection de 1947 - Martioran'ny tolana tamin'ny 1947
  • Lundi de Pâques - Alatsynain'ny Paska
  • 1er mai Fête du travail - Fetin'ny asa
  • 25 mai Jour de l' Afrique - Andron'i afrika
  • Ascension - Andro niakarana
  • Lundi de Pentecôte - Alatsinain'ny Pentekosta
  • 26 juin Fête Nationale - Fetim-Pirenena
  • 15 août Assomption - Asompsiona
  • 1er novembre Toussaint - Fetin'ny olo-masina
  • 25 décembre Noël - Krisma

Autres liens vers les informations pratiques sur :

LA SECURITE

LA SANTE ET L' HYGIENE

FORMALITES ADMINISTRATIVES - ARGENT ET CHANGE

LES TRANSPORTS

Séjours Madagascar en Demi Pension

Promos & séjours tout inclus Partez zen , Madagascarica s' occupe de tout.

Locations voiture, 4x4, minibus Location avec chauffeur à Madagascar - Prix promotionnels

 

 


Haut de page

        

        

 

 

 

  www.madagascarica.com © Tous droits réservés, la reproduction de cette page même partielle est interdite.

    -Pratiquez un tourisme responsable:

    Imaginée dans la vallée de l’Omo (Ethiopie), la Charte Ethique du Voyageur® a été créée par le voyagiste Atalante et les guides Lonely Planet en 1997. On y trouve des recommandations sur les gestes et attitudes à adopter pour un tourisme plus responsable. Dès 2006, elle est diffusée par les membres de l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), à l’initiative d’un label de Tourisme Responsable certifié par l’AFAQ AFNOR. En savoir plus Charte ethique du voyageur®