madagascarica@madagascarica.com
 
   Notre site en traduction automatique par GOOGLE         

Météo Madagascar

 

LA SECURITE

 

 

 
-Sécurité / Délinquance : Madagascar est un pays où les parcs ( parc national de la montagne d’ambre, isalo ..) ou les plages, sont propices aux agressions par des bandes armées, parfois d’une grande violence sur les touristes de passage afin de les détrousser, bien que la situation politique soit désormais stabilisée depuis 2002, les risques liés à la criminalité de droit commun sont non négligeables à Madagascar. Les zones inhabitées (y compris les parcs ).
  • En outre, les conditions de sécurité peuvent susciter des inquiétudes dans les principales agglomérations et principalement dans la capitale en raison de la délinquance sur la voie publique (vols à la tire, vols dans les véhicules) et des cambriolages de résidences.
  • Compte tenu de la recrudescence des agressions qui ont eu lieu à Diego Suarez et notamment sur la montagne des Français, dans le parc de l' isalo , il est recommandé aux touristes individuels souhaitant visiter ces sites de faire systématiquement appel à un guide malgache employé par une agence touristique locale.
  • Certaines précautions peuvent parfois permettre de prévenir les agressions, il faut donc respecter quelques principes élémentaires:

  • ne pas se promener la nuit dans Tana et ses quartiers péripheriques , à moins d'être accompagné de malgaches. Tana la nuit est vraiment très dangereux !
  • ne pas circuler sur les routes la nuit.
  • ne pas exhiber des signes de richesses. Etre trés discret avec son argent , ne pas exposer de liasses de billets, de bijoux ou matériel photographiques.
  • se faire accompagner par un guide local, surtout lorsque l' on sort des sentiers battus.
  • ne pas opposer de résistance en cas d'agression.
  • ne quitter pas vos affaires des yeux lorsque vous empruntez les transports en commun ou dans les marchés où des pick-pockets très habiles sévissent en nombre .
  • Il est conseillé d' effectuer et de porter sur soi des photocopies de vos documents de voyage, billets d' avion, visas, passeports, et recepissé contenant les numéros de vos chéques de voyage, ceux ci vous seront forts utiles en cas de vol ou de perte . lors de vos déplacements , si vous utilisez lors de votre sejour une photocopie de votre passeport , celle ci devra être visée par la police pour être valable.
  • Après une agression, porter plainte auprès du commissariat de police ou de la brigade de gendarmerie, noter le numéro de la plainte, déclarer les objets et les documents volés et se rendre au consulat.
  • Attention depuis début 2008 et en raison de l' insecurité et des braquages effectués par des malfrats portant de faux uniformes, il est interdit de circuler à madagascar en vêtements de type militaire, treillis, kaki ou couleur camouflage. infos

Stupéfiants : La consommation de stupéfiants est prohibée et punie d' emprisonnement , bien que le chanvre soit en vente libre dans plusieurs régions, son usage et sa détention par un étranger, même dans ces régions, sont poursuivis et sanctionnés de peine de prison par les tribunaux . Dans la Grande Ile, on constate un boom de l'agro-industrie du cannabis. D'autres drogues s'y introduisent. Et pnt de la drogue. En 1998, au cours de deux opérations d'éradication effectuées dans le nord de l'île par la gendarmerie natlusieurs communautés étrangères sont soupçonnées de se livrer à des opérations de blanchiment d'argeionale, ont été saisis 12.456 kg de cannabis, et 15.782.243 pieds de plantes de cannabis pesant 3.291 tonnes. Près de 600 personnes ont été interpellées. Ces chiffres démontrent que Madagascar est un gros producteur de cannabis. Le cannabis n'est pas le seul problème qui se pose à Madagascar. La culture et l'usage du khat se développent au sein des populations musulmanes du nord. La consommation de la cocaïne devient préoccupante, d' abord réservée aux touristes européens en villégiature sur l'île de Nosy Be, cette drogue est ensuite apparue dans les discothèques de la capitale est est consommée par les locaux.

Moeurs : Les attentats à la pudeur sont punis de peine de prison et d' amende. Le détournement de mineur de 15 à 18 ans peut entrainer une peine de 5 à 10 ans d'emprisonnement, celui de mineur de moins de 15 ans est puni de travaux forcés à perpétuité. La plus grande vigilance est recommandée vis à vis des parents qui peuvent tendre des piéges aux étrangers ( prostitution de mineures ). Pour que la destination Madagascar ne soit plus associée au tourisme sexuel, le ministre du Tourisme a décidé de lancer un programme de lutte ciblé. Le gouvernement malgache a mis en place des mesures législatives et réglementaires particuliérement dissuasives à l' égard du délit de moeurs ( notamment pour lutter contre la pédophilie). Le programme concerne surtout la sensibilisation de tous les acteurs touristiques (hôteliers, restaurateurs, transporteurs, autorités locales …) et par extension les communautés villageoises pour la prévention de ce fléau.

  • Depuis janvier 2008, les lois malgaches condamnent désormais non seulement la traite sexuelle des enfants, mais également le tourisme sexuel entre adultes de ce fait Madagascar connait ces derniers temps une série d'arrestations de voyageurs pour tourisme sexuel.
  • Les touristes se rendant à Madagascar devront tenir compte qu' à présent il ne sera pas sans conséquence  d'avoir une ou des relations sexuelles avec des rencontres de passage.
  • Toute personne résidant ou se rendant à Madagascar doit être consciente de la mise en application effective du texte de loi 2007-038 du 14/01/2008 qui stipule, entre autres, que « Le tourisme sexuel désigne le fait pour un national ou un étranger de voyager pour quelque motif que ce soit et d’avoir des relations sexuelles contre rémunération financière ou avantages avec des enfants ou des prostituées cherchant eux-même des relations sexuelles pour en obtenir un avantage quelconque » et qu’il est punissable de 5 à 10 ans d’emprisonnement et/ou d’une amende de 4.000.000 Ar (1.600€) à 20.000.000 Ar (8.000€). Des inculpations ont déjà eu lieu à Nosy Be en se basant sur ce texte de loi.
  • Il est recommandé de circuler portes fermées dans la capitale, Tananarive. On note en effet un accroissement des tentatives de compromission d’automobilistes par des jeunes femmes profitant des embouteillages pour monter dans leur voiture et les accuser ensuite, si elles ne sont pas dédommagées, de harcèlement sexuel, ce qui peut faire l’objet de sanctions assez lourdes.
  • L'immense différence qui sépare le niveau de richesse du touriste et le niveau de pauvreté du malgache implique pour le touriste un certain nombre de responsabilités.  L'une des responsabilités majeures du touriste est d'éviter autant que possible l'exploitation de la population locale.

Loi du 14 janvier 2008 traitant du tourisme sexuel : http://www.madaportal.com/Loi_sur_le_Tourisme_sexuel.

Bateaux et embarcations: il est possible de louer les services de boutre ou de pirogue pour atteindre certains endroits qui ne sont accessibles qu' en 4X4 , la pirogue est idéale pour effectuer la descente de certains fleuve comme la Tsiribihina, Manambolo. Prendre garde toutefois aux risques encourus pour tout moyens de transport en bateaux à Madagascar, les equipements de sécurité sont souvent inexistants et les embarcations vétustes.
-Suite aux nombreux accidents mortels, dont celui survenu au bateau Tropicana II qui a sombré près du Cap Masoala en juillet, en aout 2008 le ministère des Transports a pris des mesures sévères pour la navigation sur le littoral Est, notamment pour la liaison entre l’île Sainte-Marie et les autres localités dans les régions Analanjirofo et Sava. La décision est effective depuis le 4 août. Dès lors, un passager n’a droit qu’à des bagages ne dépassant pas 25 kg s’il prend la vedette rapide, et 30 kg s’il veut voyager par boutre. « Aucun excédent n’est toléré même si on est prêt à payer le surplus de poids »

La navigation de plaisance est fortement déconseillée la nuit, en l’absence de communications radio.

Refoulement et expulsions : Tout individu entré irrégulièrement ou qui n' aura pas quitté le Territoire à l'expiration du séjour qui lui a été accordé peut être refoulé sans préjudice des condamnations encourues.
¤¤ Toute personne admise à séjourner temporairement lorsque sa présence sur le Territoire constitue une menace pour le maintien de l'ordre public, la protection de la santé, la moralité ou la sécurité publique.

Les droits de l' homme : La Constitution de 1998 affirme solennellement le respect des droits de l'homme et la protection des libertés fondamentales individuelles et collectives, la transparence dans la conduite des affaires publiques et l'instauration d'un Etat de droit. Sans changement significatif par rapport au texte de 1992, le titre II articule avec précision les libertés, les droits et les devoirs des citoyens. La législation considère parmi les sources du droit positif la Charte internationale des droits de l'homme, la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples, et les Conventions relatives aux droits de la femme et de l'enfant (nouveau préambule de la Constitution).
- Il existe une section malgache de la Ligue africaine des droits de l'homme et des peuples ainsi qu'une Ligue malgache des droits de l'homme. Il est extrêmement significatif de noter que le Règlement de Discipline Générale dans les Forces Armées (Décret 97-1133 du 17 septembre 1997) limite le devoir d’obéissance par le devoir de tout militaire de respecter les droits de l’homme et le droit humanitaire. On note la participation malgache aux juridictions internationales et en particulier au Tribunal Pénal International.
- Cependant les organisations des droits de l’homme notent que des milliers de prisonniers attendent leur jugement dans des conditions déplorables tandis que dans les provinces beaucoup de délinquants sont relâchés faute de place et récidivent. L'Etat n'a pas réussi jusqu'à présent à juguler le banditisme et à donner à la population un véritable sentiment de sécurité
.
Loi du 14 janvier 2008 traitant du tourisme sexuel : http://www.madaportal.com/Loi_sur_le_Tourisme_sexuel.

Autres liens vers les informations pratiques sur :

LA SANTE ET L' HYGIENE

FORMALITES ADMINISTRATIVE - ARGENT ET CHANGE

LES TRANSPORTS

INFOS PRATIQUES DIVERSES

Sejours Madagascar en Demi Pension

Promos & séjours tout inclus Partez zen , Madagascarica s' occupe de tout.

Locations voiture, 4x4, minibus Location avec chauffeur à Madagascar - Prix promotionnels

 

 

Haut de page

        

        

 

 
  www.madagascarica.com © Tous droits réservés, la reproduction de cette page même partielle est interdite.

    -Pratiquez un tourisme responsable:

    Imaginée dans la vallée de l’Omo (Ethiopie), la Charte Ethique du Voyageur® a été créée par le voyagiste Atalante et les guides Lonely Planet en 1997. On y trouve des recommandations sur les gestes et attitudes à adopter pour un tourisme plus responsable. Dès 2006, elle est diffusée par les membres de l’association ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), à l’initiative d’un label de Tourisme Responsable certifié par l’AFAQ AFNOR. En savoir plus Charte ethique du voyageur®